• Dictionnaire des sexualités, genres, etc

    Apprends encore des mots avec Lockpine.

    Je souhaite préciser que j'ai essayé d'être la mieux renseignée pour parler de ce sujet mais je n'ai eu que internet et les gens qui m'entourent pour apprendre/comprendre. Je m'excuse donc d'avance si je dis quelque chose qui s'avère être faux.

     

    I. Introduction
    II. Sexualités
    III. Genres
    IV. Conclusion

     

    I. Introduction

    Pour commencer, il existe des centaines de mots pour catégoriser quelqu'un. Et chaque jour, il y en a de nouveaux qui font leur apparition. Simplement parce qu'on essaie d'accepter tout le monde, qu'ils sont différents ou non en leur montrant qu'ils ne sont pas seuls dans leur cas. Je vais donc essayer d'expliquer les plus "répandus".

     

    II. Sexualités

    Dictionnaire des sexualités, genres, etc

    Alors, c'est un tableau trouvé sur Internet que j'ai refait pour une meilleure lisibilité. Le mot de la première colonne vient s'ajouter soit à sexuel, soit à romantique pour ensuite avoir la définition dans la troisième colonne en remplaçant les étoiles par ce que vous avez choisis dans la deuxième colonne. Donc on va prendre l'exemple le simple : Hétéro+sexuel = Hétérosexuel = Éprouve une attirance sexuelle envers quelqu'un du sexe opposé.

    Il existe sûrement d'autres sexualités mais je vais me contenter de celles-là.

     

    III. Genres

    Il y a énormément de genres mais comme je l'ai dit, je vais citer les principaux.

    Agender (agenre en français) : Personne qui s’identifie comme étant sans genre ou non génré(e).

    Androgyne : Personne dont l'apparence ne permet pas de savoir à quel sexe ou genre il/elle appartient ou une personne ne se considérant ni comme homme ni comme femme.

    Cisgenre : Personne se revendiquant comme le genre qu'ils ont eu à la naissance.

    Genderqueer (Non-binaire en français) : Catégorie de personnes qui ne se considèrent ni comme homme, ni comme femme, ou qui varie.

    Genre fluide : Personne se déplaçant entre différents genres.

    FTM (Female to Male) : Personne trans dans le sens fille vers garçon.

    MTF (Male to Female) : Personne trans dans le sens garçon vers fille.

    Transgenre : Personne souhaitant changer de sexe ou ayant changer de sexe. On évite de les appeler 'transsexuel' car ce mot est plus vu comme une insulte.

     

    IV. Conclusion

    Le plus important est de respecter chacun. C'est déjà bien difficile pour ses personnes de se sentir bien dans leurs corps, ils n'ont pas besoin de gens qui leurs disent qu'ils n'existent pas. Alors, juste respectez-leurs choix, leurs envies et leurs sentiments. J'espère que ces articles vous auront appris des choses et au pire, je les ai fait pour moi voilà voilà.


  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Juin à 23:43

    Ouah j'ai appris pleins de choses super intéressantes !! Et je suis d'accord avec ta conclusion, les gens font ce qu'ils veulent après tout de quel droit on leur dirait ce qu'il faut ou ne faut pas faire... C'est déjà difficile d'assumer l'homosexualité par exemple même à notre époque alors pour les autres je n'imagine pas...

    • Voir les réponses
    2
    Mercredi 28 Juin à 20:57

    Conclusion : BAISEZ LES GENS, LA BAISE, C BI1 .

    Merci merci, je sais . x) 

    (Je blague hein . TFACON VOUS LES BELGES VOUS SAVEZ PAS RIRE .)

    • Voir les réponses
    3
    Jeudi 29 Juin à 13:26
    Belges : bouffons aussi... Je dis ça je dis rien hein..
    4
    Jeudi 29 Juin à 14:56
    Ah bon ? Ha d'accord xD.
    5
    Vendredi 30 Juin à 12:27

    J'ai appris il y a peu que pour bisexuel, c'est quand on aime deux genres différents, mais pas forcément cis-homme ou cis-femme... Ça serait très logique, et une minorité je pense, mais je n'ai lu ça qu'une fois, donc à vérifier :/ Sinon polysexuel, c'est pas plutôt lorsqu'on est attiré par plusieurs genres, mais pas tous ? Entre bi et pan du coup ? Je sais pas trop, on emploie pas souvent ces termes... Et pour les personnes qui éprouvent une attirance pour plusieurs personnes, il n'existe pas polyamoureux ?

    Ahlala trop de choses compliquées, les gens arrêtez de vous coller des étiquettes et aimez vous o/

    • Voir les réponses
    6
    Lundi 3 Juillet à 02:08

    Récemment, je suis tombée sur un quizz dans BuzzFeed (oui j'ai un peu honte de trainer sur ce site) qui disait "Un quizz qui va déterminer si vous êtes une femme !!" Je me suis dit c'est un truc pute-à-clic mais j'ai cliqué quand même (vous savez, juste pour rigoler sur les préjugés)
    la première question fut  : "Vous considérez vous comme une femme ?"
    J'ai répondu "oui"
    "Félicitation !!! Vous êtes une femme !!!"

     

    Bravo, BuzzFeed, Bravo. Je savais pas qu'on pouvait remonter dans mon estime si vite.

    Bref, juste pour vous dire que même BF vous dit de vous f*utre de ce que pensent les autres. Vous êtes ce que vous vous considérez être.

    • Voir les réponses
    7
    Mercredi 5 Juillet à 12:48

    M L IMAGIENNE :

    Mais est-ce que c'est si mal de se considérer comme" une femme" ?

    On oublie souvent qu'il existe des femmes qui aime le rose, la cuisine, la couture et la lecture . C'est cliché, mais ça existe . Alors, en quoi est-ce mal ?

     

    Très personnellement, je suis 'accord avec tous vos résonnement, bien que je n'ai pas d'avis  plus correct que vous .

    Or, il ne faut pas nier qu'il existe encore des femmes comme ça . Et qu'il y a aussi des hommes qui aime le foot, la bière et regarder la télé . C'est cliché, mais ça existe, donc si ce quiz correspondait à ce genre de personne, je ne vois pas où est le mal .

     

    Cependant, les normes sociales se mélangent, je trouve . Oui, c'est "mal" d'apprendre à une fille d'être uniquement une fille comme le veut la société . Oui, c'est "mal" d'apprendre à un garçon de devenir footballeur parce que c'est un métier bien masculin . Mais très personnellement, si le gosse aime le foot, ça veut dire que c'est la société qui l'a rendu ainsi ? Si la petite fille aime la cuisine, c'est la société qui l'a rendu comme ça ?

     

    Je suis une femme, féminine et j'aime la cuisine . On me dit que c'est cliché et pourtant, je suis comme ça, je ne me mens pas . Pourtant, je vis dans une famille dont les choix de vies sont libres, et je ne suis pas malheureuse .

     

     

    Pour ce qui est des sexualités :

    Mon frère est amoureux d'un homme, mais il ne se dit pas gay . Ce pour plusieurs raisons :

    - Déjà, donner une case à sa sexualité, c'est puérile . Parce que être amoureux, c'est aimer la personne pour son coeur, pas pour son cul (comme il le dit) .

    - Deuxièmement, il m'a toujours dit que si son copain devenait du jour au lendemain une femme, est-ce que cela suffira pour rompre leur couple ? Non .

    Il n'est pas bi, il est amoureux . C'est lui qui me le dit . Il me dit que s'il était  bi, ou hétéro, il ne serait pas amoureux comme ça, de cette manière . Il aimerait la personne pour ce qu'elle a entre ses jambes .

    Très personnellement, je suis d'accord avec lui . Je m'exprime peut-être moins bien, mais clairement, quand quelqu'un me dit "je suis gay", je n'ai rien contre, mais je me dis qu'il aime la personne juste parce qu'il trouve un pénis plus excitant qu'un sexe féminin . Donc si un jour le mec avec qui il sort se transforme en fille, leur "amour" s'envolera .

     

    Mon frère dit que la seule case véritable, c'est pan . Parce que c'est la seule qui parle avec le coeur .

     

     

    Voilà voilà, pitit pavé .

     

     

     

     

    • Voir les réponses
    8
    Mercredi 5 Juillet à 12:59

    Haha, merci, je vais lui dire O/ .

    Après, je ne dis pas hein, un gay s'il aime les hommes juste parce que ce sont des hommes, il n'y a rien de mal . Mais au final, si on réfléchit et qu'on voit plus loin que le bout de notre nez, c'est triste en quelques sortes . Du moins, c'est ce que je pense .

    Il m'a toujours clairement interdit de dire que je suis hétérosexuelle, m'expliquant ainsi donc sa manière de penser . J'ai été d'accord, mais bien évidemment, si je ne l'aurais pas été, je serais resté "hétéro", mais plus aujourd'hui .

    Quand je tombe amoureuse, ça peut être de n'importe qui, mais j'ai vraiment jamais regardé le sexe d'abord. Donc voilà voilà ♥ .

    • Voir les réponses
    9
    Mercredi 5 Juillet à 13:44
    D'où cette phrase :
    "J'ai été d'accord, mais bien évidemment, si je ne l'aurais pas été, je serais resté "hétéro", mais plus aujourd'hui ."
    XD.
    10
    Mercredi 5 Juillet à 13:59
    T'en fais pas xD.
    11
    Mercredi 5 Juillet à 17:24

    Les clichés sont avant-tout formés sur des réalités générales, quelles soient anciennes ou non. Donc oui, il existe tout à fait des personnes actuellement comme ça. On ne les renie absolument pas. Mais, quand un site te considère juste pour ça, juste parce que t'aimes le rose, porter des robes et te maquiller, c'est pas génial génial, aussi bien pour les gens qui sont comme ça que pour les gens qui ne le sont pas.

    Concernant la case de la sexualité : Il y a des gens qui aiment s'étiqueter eux-mêmes car ça leur permet de voir qu'ils ne sont pas seuls, qu'ils sont 'normaux', sans problèmes ou juste mettre un nom sur ce qu'ils ressentent les aident. Et au contraire, il y en a qui vont détester se mettre des cases parce que ce sera trop 'limité', pas assez clair (ou trop clair justement), etc. Alors je respecte tout à fait que ton frère ne souhaite pas se mettre une étiquette mais qu'il respecte ceux qui souhaitent en mettre.. Ce n'est en aucun puéril (même si je comprends l'idée qu'il voulait véhiculer).

    Et il ne faut pas non plus imposer sa manière de penser, ce que ML a dit d'ailleurs. Oui, si tu n'avais pas été d'accord, tu aurais gardé ton avis mais d'un côté, il t'a quand même imposer sa propre façon de pensée. Si tu te sentais/voulais te dire hétéro, c'est ton choix et c'est à lui de respecter ça hin. Dire que pan est la seule étiquette correcte revient à dénigrer les autres genres en créant une hiérarchie des genres, comme si il y en avait mieux que d'autres..

    12
    Mercredi 5 Juillet à 17:52

    Lolo : 

    "Et il ne faut pas non plus imposer sa manière de penser, ce que ML a dit d'ailleurs. Oui, si tu n'avais pas été d'accord, tu aurais gardé ton avis mais d'un côté, il t'a quand même imposer sa propre façon de pensée. Si tu te sentais/voulais te dire hétéro, c'est ton choix et c'est à lui de respecter ça hin. Dire que pan est la seule étiquette correcte revient à dénigrer les autres genres en créant une hiérarchie des genres, comme si il y en avait mieux que d'autres.."

    Oui, je te comprends ! Mais c'est un peu comme une éducation, j'ai vécu comme ça, je ne m'en plains pas :'D . Donc moi ça va, personnellement ça me va très bien comme ça . Mais mon frère ne va pas en effet te voir et te dire : 

    -SALUT, T PA GAY DABORD T PAN LA CONNE DE TA RACE TA GRAND MERE LA P**** (je me suis extasié dessus mdrrr) .

    Je te promets qu'il n'impose absolument rien, je suis juste sa petite soeur, donc moi je le suis . Mais il ne va faire ça à personne d'autre, je t'assure . Ce serait dans ce cas puéril .

    13
    Mercredi 5 Juillet à 19:00

    Hahahaha !!! Alors parlons de l'acceptation de sa sexualité !!! Est-ce que vous saviez que les paranos étaient souvent gay qui ne s''acceptent pas ? Ok, ça se passe comme ça dans leur inconscients :

    - Je l'aime
    -> La société me dit que je ne l'aime pas/n'ai pas le droit de l'aimer
    -> Donc Je ne l'aime pas
    -> C'est pas logique donc je ne l'aime pas car il m'aime pas
    -> Il n'y a pas de raison qu'il ne m'aime pas
    -> Donc je suis un être détestable
    -> Tout le monde me déteste

    Merci Freud (bon il a dit des bétises aussi mais j'aime à penser que celle-ci est bonne)
    La société joue un tel rôle dans la sexualité des gens que ça les rends malades !!!

    Et le pire c'est que maintenant peut s'appliquer la chose inverse:
    - Je suis hétéro
    -> mes amis sont gay/bi/pan
    -> Je suis pan

    C'est le phénomène du miroir.

    Donc c'est très bien les filles de ne vous laisser influencer par personne et concluez sur votre sexualité par votre expérience ou vos sentiments (bon, je préfère la méthodes de l'expérience parce que les sentiments sont régis par l'inconscient/social background, c'est vraiment pas super fiable)

    Personnellement, je suis sortie avec un mec mais j'ai eu plusieurs crush sur des filles mais je ne suis jamais tombée amoureuse d'un trans/genderfluide -> je suis bi.

    Vous n'êtes pas obligé de suivre mon raisonnement quant à la bisexualité (parce que je pense comme le frère de MAPS que si mon partenaire changeait de sexe ou se dirait pas de pas de sexe du tout je l'aimerais quand même) mais je trouve que ma méthode par l'empirisme plutôt convenable.

    14
    Dimanche 9 Juillet à 15:42

    Je crois qu'il y a une erreur dans le tableau, Homo et Hétéro sont inversés non? Désolé si on te l'a déjà fait remarquer x3 

    Très bon article sinon! Personnellement je pensais être Bi jusqu'en seconde, mais arrivé en première j'ai définitivement assumer mon homosexualité, et j'ai eu la chance d'avoir des amis ultra tolérants, l'un d'eux est même pan et genderfluid (j'ai eu du mal a comprendre ce que c'était au début xD). Ton article est vraiment intéressant pour les gens qui sont perdus et qui voudrai en savoir plus, merci!

    • Voir les réponses
    15
    Mercredi 12 Juillet à 14:36

    Super initiative, mais du coup, vu que parfois je traîne sur tumblr, je vois des gens qui s'identifient au pluriel (they/their) et du coup, est-ce que tous les gens agender/genderqueer s'identifient comme ça ? Sinon, si y'a un agender/genderqueer:genderfluid ici, vous pouvez m'éclairer ? Merci!

    • Voir les réponses
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :