• Lucy Mirando invente un projet afin d'éradiquer la faim dans le monde. Elle envoie ainsi une dizaine de bébé animaux chez différents éleveurs pour les récupérer 10 ans plus tard. Okja. C'est le nom d'un de ces animaux élevé par la jeune Mija au milieu des montagnes en Corée du Sud. Mais lorsque les dix années sont passées, Mija refuse de laisser partir Okja..

    Okja est un film incroyable sur tous les points. En vrai, je ne sais pas du tout comment faire cette critique car elle n'a pas lieu d'être. Je veux dire, regardez le film et vous comprendrez pourquoi c'est bien fait. Mais bon, je vais pas m'arrêter comme ça je vous assure aha.

    Pour commencer, parlons des paysages. Ils sont incroyablement beaux. Ils sont aussi très bien placés pour nous faire ressentir le sentiment voulu. Et ça, ba c'est bien. Puis, faut pas oublier que Okja n'existe pas dans la vraie vie, ils ont donc dû faire des images de synthèse et des fonds verts (ou je sais pas quoi, je suis pas connaisseuse là-dedans), bref, c'est pas comme si ils avaient pu filmer l'animal.. Et pourtant, je n'ai pas remarqué une seule fois que ce n'était pas réel. C'est tellement bien fait qu'on ne le remarque pas. Que ce soit l'animal, ses déplacements, ses gestes, l'espace qu'il prend, tout a été pris en compte !

    Ensuite, le réalisme. C'est un film rangé dans la catégorie 'sciences-fiction' (pourquoi ? Aha, un secret du film mes amis) et pourtant, c'est d'un réalisme. Cette histoire pourrait se passer réellement comme elle ne pourrait ne pas se passer. C'est exagéré mais ça reste dans le réalisme possible ce qui nous perturbe. Parce qu'en regardant Okja, tu dis, impossible, ça n'arrivera jamais dans la vraie vie ça mais au fur et à mesure du film, le réalisme englobe cette chose impossible la rendant possible. En lisant ça, tu dois te dire que j'ai consommé de la drogue mais je peux pas sortir des exemples sans spoiler le film et je veux pas faire ça. :( Retiens que le film nous fait réfléchir sur notre vie, nos actes, notre propre pensée.

    Finalement, l'histoire. Déjà, on nous dit dès les cinq premières minutes de films ce qui va réellement se passer. Je veux dire, rien nous est caché. On connait la vérité (ou on s'en doute au choix). Okja n'est pas là pour faire jolie. Elle est là pour être tuée et mangée. Mais malgré ça, il tourne le film de façon à nous faire ressentir de la compassion pour Okja. Même si on sait qu'elle va être tuée, on souhaiterai de tout cœur que ça en soit différent. Et je pense qu'à ce niveau-là, c'est la meilleure façon de tourner l'histoire de ce film. Parce qu'au fur et à mesure, on arrive à comprendre ce que des gens essaient de nous faire comprendre depuis des années.

    Je voulais m'arrêter là-dessus mais je viens de lire quelque chose donc je vais vous en parler. Okja, un film pro-vegan ? Mdrrrr. Mais qui peut penser un truc aussi con ?? Ah ba oui, les pro carnistes, juste. Bon alors, je vais éclairer tout ça mais j'espère de tout cœur que vous ne pensez pas que c'est un film pro-vegan (pas que ce soit une mauvaise chose mais ce film est tellement plus). :(

    Si c'était un film pro-vegan (=veganisme extrême donc), on ne verrai pas Mija mangeait du poisson ni du poulet. C'est logique hin. Voilà, j'ai expliqué pourquoi c'était pas un film pro-vegan. Nice les carnistes d'avoir bien regardés le film avant de critiquer. De plus, ne pas manger de viande concerne tous les animaux. Or, Okja montre bien que la production en usine = mal mais la production des éleveurs = okay allez.

    En vrai, c'est un film anti-capitaliste qui se concentre sur la production éthique de la viande. Je pense qu'il faut vraiment se concentrer pour le remarquer tellement on vit le film tous les jours. Il nous montre la sur-production animale pour avoir toujours plus d'argent, quitte à mentir, tromper, blesser. Exactement comme notre société actuelle. Sans oublier qu'il montre que s'abstenir de la production de masse n'a pas d'impact sur la production du produit (pour le malheur des vegans..). Voilà pourquoi Okja n'est pas un film pro-vegan et si vous pensez ça, vous vous faites juste une nouvelle fois avoir par une société capitaliste.

    Voilà en tout pourquoi Okja est à mes yeux incroyable. Je ne connais pas beaucoup de films qui osent être honnête sur notre société. Ce film ne nous laisse pas avoir les yeux fermés sur ce qu'on vit.

    Je suis juste un peu déçue que les personnages secondaires soient si peu 'présent'. J'étais en amour avec Red. :(

      


    votre commentaire
  •     Drama Coréen 2015 Romance Comédie Drame
    Au lycée Sae Bit, la compétition est rude. Les élèves sont classés selon un classement par rapport à leurs notes scolaires. D’un côté se trouve le Real King Club, un club de danse formé par les élèves les moins bien classés de l'école et de l’autre se trouve le Baek Ho Club, un club d’étude formé par les élèves les mieux classés. Dans cet environnement éducatif bien complexe, Yeon Du va décider de se rebeller et de ne plus subir les injustices imposées par ce lycée. 

    Ça fait un moment que je voulais écrire cet article sur ce Drama puisqu’il fait partie de mes préférés depuis que je l’ai vu. Sassy Go Go est constitué de 12 épisodes durant chacun une heure. Je vous vois déjà venir à me dire « Ouais mais 1h par épisode c’est long olala ». Ba ouais mais bon, les épisodes de Drama ne sont jamais court et puis, je pense que ce Drama vaut vraiment le coup.

    Ce que j’ai préféré dans ce Drama, c’est l’histoire. D’ailleurs, pour bien vous en parler, je vais la diviser en deux. D’un côté on a la romance et de l’autre on a les sujets sérieux. Pour commencer, la romance est présente h24, ce qui est normal après tout puisque c’est un des thèmes principaux mais je vous rassure tout de suite, elle est superbe ! C’est pas du tout comme dans un shojo où la meuf paumée tombe direct amoureuse du mec populaire et comme par hasard, celui-ci va l’aimer en retour. Bien au contraire. On ne presse pas les choses, chaque chose en son temps. J’ai aussi trouvé que c’était vraiment réaliste (et beau putain, c’est trop mignon ce drama), ce qui est pour moi un grand plus quand je ne cesse de regarder de bêtes histoires amoureuses qui n’ont aucune chance d’arriver dans la vraie vie.

    Ensuite, parlons des sujets sérieux. Déjà, il faut savoir que dans les pays Asiatique, les notes scolaires sont vraiment très importantes. C’est d’ailleurs pour ça qu’on peut voir des centaines de suicide au Japon dû à des examens ratés. Sassy Go Go se déroule en Corée et ne fait pas exception à la règle donc on va déjà voir toute la pression que ressent certains élèves face à la pression de la réussite. Et rien que ça, c’est déjà énorme comme scénario (en fait, toute l’histoire tourne autour de ça, que soit indirectement ou pas). Puis, le fait que Kang Yeon-Doo (l’héroïne) se bat tout le long contre l’injustice qu’elle subit, ça donne vraiment envie de suivre et de voir si elle va réussir à gagner. Il y a tellement de sujets sérieux et d’actualités qui sont abordés (même si certains ne sont montrés que 5 minutes par épisode) que ça rend le truc absolument génial. Je ne peux même pas les citer sinon je spoil. :’( Je ne sais pas trop comment expliquer sans spoiler mais je vous jure que quand vous allez voir ce Drama, vous allez passer par tellement de sentiments et la compassion sera au rendez-vous.

     

    Après, au niveau des OST, je n’ai pas grand-chose à dire. Je les ai beaucoup aimés et ils apparaissent toujours au bon moment. Puis, à la fin, tu les as dans la tête à force de les entendre. J’ai mis « Flower » et « Shooting Star » parce que ce sont mes préférés. Flower est doux et reposant pour les oreilles alors que Shooting Star est beaucoup plus entrainant. Mais les autres sont géniaux aussi.

    Et pour finir cette critique, je vais m’attaquer aux personnages. De base, j’aime bien le caractère de Kang Yeon-Doo : Toujours quelque chose à dire, ne laisse pas une injustice et cherche n'importe quelle occasion pour se battre. Grave chiante comme enfant, un peu comme moi. :D Donc gros coup de cœur sur elle. ♥ Ensuite, on a Kim Yeol, vraiment un gosse de riche. Sans oublier Kwon Soo-A qui est sans la doute la pire garce au monde. Mais bon, ça c'était au premier épisode. On voit vraiment leur évolution au fil des épisodes et on finit par les apprécier. J'ai parlé que de 3 personnages mais les autres sont très bien aussi, c'est juste que j'évite d'allonger cet article déjà si long. C'est vrai, je pourrai vous dire que le petit truc de jus à la fraise de Ha Dong-Jae et Kang Yeon-Doo est juste trop cute ou que je voudrai faire un gros câlin à Seo Ha-Joon mais je vais m'arrêter là. Franchement, si vous deviez regarder un seul Drama coréen, ça devrait être celui-là. ♥

    Ps. : Oui les noms sont chelou quand on a pas l'habitude du Coréen, au début on confond mais après 3-4 épisodes, ça passe.

    Image associée Résultat de recherche d'images pour "Kimi no Na wa gif" Résultat de recherche d'images pour "Kimi no Na wa gif" Résultat de recherche d'images pour "Kimi no Na wa gif"


    votre commentaire
  •                     Anime 2016 Romance Drame
    Mitsuha est une lycéenne qui réside dans une petite ville située dans les montagnes. Sa vie ne lui convient pas et souhaite pouvoir vivre à Tokyo. A l’inverse, Taki est un lycéen qui habite à Tokyo et qui adore l'architecture et l'art. Il vit une vie normale d'étudiant entouré d'amis et travaille même dans un petit restaurant italien. Alors qu’une comète passe dans le ciel, leur destin va basculer lorsqu’ils se rendent compte qu’ils se retrouvent chacun dans le corps de l’autre à raison de deux ou trois jours par semaine.

    Après de longues recherches intensives, je finis par trouver un lien de téléchargement de Your Name sur Internet. Le film n'étant pas sorti au cinéma en Belgique, je n'avais pas vraiment beaucoup de choix. Puis, le streaming c'est toujours mieux que de payer 8€. Au vu de sa popularité et de sa magnifique bande-annonce, j'attendais ce film depuis le tout début de son existence et je n'ai pas été déçue. Etant donné que c'est une critique, je vais citer des défauts, ou du moins ce qui y ressemble mais retenez que j'ai aimé le film et qu'il mérite qu'on le voit au moins une fois.

    D'abord, le premier point : La vf. OMG QUOI ELLE EST IGNOBLE. J'ai regardé que la bande-annonce en vf mais mes oreilles saignent. Même une musique de JUL passe mieux (me frappez pas les fans de JUL). Franchement, allez écouter. Les acteurs ont aucun sentiment dans leur voix. Tu dirai qu'ils sont à deux doigts de se pendre. Alors du coup, surtout, regardez-le en vostfr svp. Ne détruisez pas vos oreilles.

    Point deux : La beauté de l'animation. Je n'ai pas les mots pour décrire à quel point les paysages sont magnifiques. Et je trouve que c'est vraiment important que les paysages soient si bien réalisés au vu de l'histoire. Sans oublier les couleurs qui sont absolument parfaites. Je pense notamment au ciel qui illustre bien mes propos. Les couleurs du ciel sont parfaites et celui-ci nous donne envie de rêver (après il est violet et le violet c'est ma couleur préférée donc je suis peut-être un peu influencée mais c bo).

     

    Ensuite, on peut parler des musiques. Vous avez sans doute dû attendre l'opening plusieurs fois étant donné la popularité du film mais il n'y a pas que celle-là. Toutes les musiques présentes sont géniales et conviennent parfaitement au passage du film. D'ailleurs, j'ai mis l'opening repris par Raon Lee parce que c'est une chanteuse que j'adore et je trouve que sa reprise est absolument parfaite.

    En parlant de l'opening, je vous avoue que j'ai un peu trouvé ça étrange. Kimi no na wa se présente exactement comme un anime et non comme un film. En général, il n'y a pas vraiment d'opening dans un film d'animation (je dis bien en général). Et du coup, je me suis demandée ce que ça aurait donné si Your Name avait été en fait un anime et non un film. Perso, je pense que ça aurait été encore mieux.

    Et c'est là qu'on en vient à l'histoire. Pour tout vous dire, je m'attendais à une histoire centrée sur une romance, un peu comme dans "Toi c'est moi" (un film avec le même thème). Mais à ma surprise, c'est très loin d'être ça. Mais ce n'est pas du tout une mauvaise surprise, au contraire ! J'ai été ravie des thèmes abordés tout au long du film. Le scénario est vraiment incroyable. Mais je pense qu'en anime ça aurait été mieux pour la simple et bonne raison que le film va beaucoup trop vite par moment. L'histoire n'est pas très facile à comprendre sur le coup à cause de ça, on a tendance à se perdre un peu. Et je trouve ce point dommage mais je comprends qu'on ne puisse pas faire un film de 3h aha.

    Pour finir ma critique, je vais parler des personnages. Déjà, c'est bien qu'ils aient de réelles émotions. L'animation a tendance a montrer peu de gestes, de mimiques à cause du coût justement. Mais là, ils avaient l'argent (je suppose) donc le film a pu profiter de ça et ça ajoute un gros plus. Les deux personnages principaux sont vraiment attachants même si au début, ils ont l'air très chiants (mdrr je déconne, ils sont bien h24). J'ai vraiment eu un coup de cœur pour le faite que Mitsuha voudrait changer de vie et que Taki se pose des questions sur sa vie. Sans oublier la phrase "Je suis célibataire parce que je le veux" qui me fait beaucoup penser à moi. Les personnages secondaire sont pas mal non plus. On ne les voit pas beaucoup mais dans l'ensemble, ils ont une personnalité normale, bien développée.

    La popularité de Your Name vaut-elle le coup ? Je pense que non. Oui le film est bien et je comprends qu'il puisse être populaire auprès des gens. Mais quand on s'y connait un minimum (=qu'on regarde autre chose que les classiques), on peut voir qu'il y a des films 100 fois mieux. Et je ne dis pas ça pour critiquer parce que j'ai vraiment bien aimé le film mais à mes yeux, son énorme popularité ne vaut pas le coup comparé à d'autres films populaires. Mais j'espère que sa popularité a pu initier quelques personnes aux animes et montrer à certains que ce n'est pas pour les gamins.

    Image associée Résultat de recherche d'images pour "Kimi no Na wa gif" Résultat de recherche d'images pour "Kimi no Na wa gif" Résultat de recherche d'images pour "Kimi no Na wa gif"


    4 commentaires
  • Titre : Mirai Nikki / The Future Diary
    Style :
    Anime
    Studio : Asread
    Genre : Action // Drame // Horreur // Psychologique // Thriller // Survival Game
    Nombre d'épisodes :
    26
    Durée d'un épisode : 24 min
    Année : 2012

    Synopsis : Ayant toujours préféré rester à l’écart de ses camarades, Yukiteru Amano (Yuki), est un collégien qui se décrit comme étant un observateur. Il a même pris l’habitude de consigner tout ce qu’il voit dans son téléphone portable, en quelque sorte son journal intime. Il s’est également inventé un monde bien à lui, et c’est dans cet univers imaginaire qu’il a ses seuls amis : Deux Ex Machina, le dieu du Temps et de l’Espace, et Murmur, sa facétieuse servante. Mais un jour, Deus lui annonce qu’il prépare un « jeu » intéressant. Yuki se retrouve alors entraîné dans un cauchemardesque « survival game » où chacun des participants possède un pouvoir sur l’avenir dans son portable et dont le but est d’éliminer les autres pour obtenir la place de Deus. (Source : Internet)

     Yousei Teikoku - Kuusou Mesorogiwi

    Alala, que dire de cet anime ? Je vais essayer de ne pas vous écrire un roman pour vous dire à quel point j'ai été déçu en le regardant. Je ne comprends d'ailleurs pas trop la popularité énorme de ce manga. Il n'a rien d'exceptionnel et je le mettrai même dans la catégorie What the fuck pour vous dire.

    Pour commencer, attaquons-nous aux graphismes. Même si globalement ça passe, on peut facilement y voir des énormes défauts que ce soit aux paysages ou aux personnages. Je pense notamment à l'épisode où la tour s'écroule ou encore à tous les moments où les personnages en arrière plan sont à la limite du méconnaissable. Alors oui, ce ne sont que des graphismes, ça a pas énormément d'importance blabla. C'est ma critique okay donc si les graphismes me dérangent je le dis. Puis, j'ai dit que ça aller. Et il y a des moments vraiment bien réalisés. Notamment les mimiques psychopathes de Yuno.

    Ensuite, prenons le héros principal, ce cher Yukki. Ne vous inquiétez pas, après 5 épisodes, vous connaîtrez son prénom pour toute votre vie. Je déconne pas. Le nombre de fois où Yuno va dire ce prénom, si vous arrivez à l'oublier, faites-moi signe. Bon, le gros problème de ce héros, c'est son existence je dirai. Il pleure h24, il sait rien faire tout seul, il évolue pas une seule fois dans l'histoire, il a pas de but et il est moche en plus. Mdrrr pardon. Mais bon, faut me comprendre, tu passes 26 épisodes à vouloir le frapper tellement il sert à rien. Mais grâce à lui, vous pouvez découvrir exactement ce qu'est le syndrome de Stockholm.

    Toujours dans les personnages principaux, on va prendre la vraie vedette ! Oui oui Yuno. Bien qu'elle semble être un personnage plutôt secondaire au premier épisode, c'est en réalité la vrai héroïne. Le côté Yandere a très bien été respecté dans l'anime mais peut-être un peu trop par moment. J'aime bien la vraie Yuno. Ce qu'on voit d'elle au tout dernier épisode me permet de l'aimer. Mais la Yuno qu'on voit h24, juste non. Je ne vais pas spoiler mais si vous avez vu Mirai Nikki, vous comprendrez de quoi je parle. Je ne comprends pas le délire de l'aimer. Elle tue des gens, comme ça, qu'ils soient méchants ou non. Et sans oublier ce qu'on découvre au fur et à mesure. Juste non. C'est un monstre bordel. Et le fait que Yukki arrive à la trouver humaine par moment, ça me donne juste envie de les frapper encore plus. Globalement, c'est toujours la même chose ; Yukki pleure pendant que Yuno fait tout le boulot. Si vous regardez cet anime comme ça, juste pour le fun, je comprends que vous puissiez aimer Yuno mais quand vous réfléchissez deux minutes et que vous prenez tout en compte, c'est juste un monstre.

    Pour continuer la critique des personnages, on va s'attaquer aux autres personnages qui participent au Survival Game. Globalement, je les aime bien tous. Ils sont tous différents et ils évoluent bien au fil de l'histoire (enfin pour ceux qui arrivent à vivre plus d'un épisode évidemment). Je trouve ça dommage qu'ils sont si peu développés mais bon. Je suis tombée en amour avec Sixth. Physiquement, je la trouve trop cute et j'aime beaucoup son histoire. J'aurai aimé qu'elle est plus d'épisodes. Sixth à jamais dans mon cœur </3

    Finalement, je vais parler de l'histoire. Je n'ai rien contre les scénarios dont on ne connait rien avant les deux derniers épisodes mais cette fois, c'était un problème. La fin semblait un peu illogique par rapport au reste. Un peu comme si on avait du écrire une fin à la va vite. Oui, la fin est triste et belle mais elle n'a rien à voir avec l'histoire d'avant. C'est juste What the fuck sur le coup. Mais le concept de tuer les autres pour devenir Dieu, ça c'est vachement cool. ♥

    Voilà, j'ai fini ce que j'avais à dire. Globalement, ça passe mais j'entendais tellement de bien alors qu'il présente beaucoup de défauts et qu'on tourne en rond pendant 24 épisodes que ça m'a beaucoup déçu.

        Image associée  


    10 commentaires
  • Synopsis : Tsukushi Makino se retrouve dans le célèbre lycée privé Eïtoku où se retrouvent les jeunes gens les plus "friqués" du pays. Le seul problème de Tsukushi est qu'elle provient d'un milieu plus que modeste. Un jour, elle prend la défense d'une nouvelle élève, ce qui va lui attirer les foudres d'un des membres du F4, Tsukasa Dômyôji. Le F4 n'est autre qu'une bande de 4 garçons riches qui font régner la terreur dans ce lycée en attribuant des « cartons rouges » aux élèves qui ont le malheur de ne pas leur plaire. Tsukushi va donc se retrouver persécutée par tout le lycée qui soutient hardement le F4 mais décide de tenir tête et déclare alors la guerre au F4 et particulièrement au chef du groupe, Tsukasa Dômyôji. (Source : Internet)

    Écrite en 2005 par Yoko Kamio, Hana Yori Dango est un drama japonais ayant comme thème la comédie-romantique. Il est constitué de 2 saisons avec un total de 20 épisodes. Un épisode dure en moyenne 45 min. Il me semble qu'il y a juste le premier épisode de la saison 2 qui dure 1h30 mais c'est compréhensible dans l'histoire. En fait, je ne sais pas trop pourquoi ils ne l'ont pas divisé en plusieurs épisodes mais bref

    J'ai vraiment bien aimé ce drama. J'aime beaucoup le caractère des personnages principaux. Il faut dire que j'ai toujours eu une préférence pour les histoires où la fille se bat contre le garçon. Mais réellement, l'histoire est plus que ça. Si vous n'aimez pas la romance, ne regardez pas ça parce que c'est ça l'histoire.

    Certains passages sont étranges (notamment celui où on voit Makino sautait avant de donner un coup de poing), c'est simplement parce que le drama est originaire d'un manga. Et un manga, ba c'est jamais réaliste. J'ai beaucoup aimé l'évolution des personnages aussi. Et je n'oublie pas les OST. Planetarium et Flavor of Life sont mes préférées.


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique