• Krkrkr

    Voilà. Encore elle se retrouvait par terre, la respiration lourde, les mains sur l'hémorragie. Elle n'arrivait pas à arreter l'écoulement du liquide qui perlait sur sa peau, mouillant ses vêtements. Elle était paniquée, ne savait pas vraiment quoi faire. Ses doigts essayaient de rattraper les gouttes qui continuaient leurs perpectuelles descentes. Rien à faire, elle était perdue. Qui pouvait-elle appeller à l'aide ? Qui pouvait la sauver ? Seul ce mouchoir salit nettoyer sa solitude : elle pleurait.  Tu veux que je reste ? Que signifie "rester" pour toi ? Une coquille vide remplie de mal-être te suffira tant que ton bonheur est et restera intact ? Ironie de la vie. Je peux rester si tu le souhaites. Rester contre mon placard à ignorer tes sms. Rester pour effacer les marques indélébiles que j'avais commencer à creuser. Rester pour reprendre ce qui m'appartiens. Rester pour pleurer. Tu ne sais pas mais je ne suis pas. Je ne suis plus. ... Vivante. Il y'a bien longtemps que mon imhumanité m'a laché pour être focaliser uniquement dans mon sourire. Tu disais que tu l'aimes... Tu aimes quand mes dents illuminent mon visage terni de peine. Tu aimais donc ma part humaine ? Et si je la détruis, la brûle, la jette...que feras-tu ? M'obligeras tu à rester dans ton paradis ou me suivras-tu en Enfer ?

    (Source : Shiroitora)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :